Voyage Givrés 2018 en Sicile


Avril-mai 2018. Une petite quarantaine de Givré.e.s partent à la rencontre de la Sicile et des producteurs des Galline Felici ! Comme nous sommes nombreux, c’est en deux voyages successifs : le premier du 26 avril au 3 mai, le second du 8 au 15 mai 2018 – dans les faits du 9 au 15 mai, à cause d’une grève d’Air France. Chaque voyage est divisé en deux groupes autonomes : quand l’un dort sur les pentes de l’Etna chez Paolo à Sotto i Pini, l’autre est près de Noto a Terra di Pace, et vice-versa. Et au milieu du séjour, une journée de regroupement. Les brèves notes de voyage ci-dessous ont été rédigées et publiées sur place au jour le jour (P.E.)

Ces voyages ont été proposé à nos adhérent.e.s pour un coût contenu (7 jours pour environ 500 €/personne pour vol AR + nuitées + petits déjeuners + location de voiture).    Les quatre sous-groupes ont suivi des parcours de visites aux producteurs des Galline un peu différents, mais chacun a pu en visiter au moins quatre et, globalement pour les deux voyages, ce sont au total 11 producteurs qui ont été rencontrés, dont (outre ceux nommés ci-dessus) : Roberto Li Calzi, Mario Cutuli, Francesco Morabito, Fiorella et Viviana Bonfanti, Cesare Melfa, Rita Musso, Lidia Tusa  et les coopératives sociales Quetzal et Arcolaio. Et bien sûr n’ont pas été oubliées les visites touristiques des merveilles de la Sicile, en particulier Noto, Syracusa, Ragusa Ibla et les pentes de l’Etna.


Voyage 1 du 26 avril au 4 mai 2018


27 avril 2018

Bien arrivé.e.s !   Première nuit dans le B&B de Paolo au pied de l’Etna pour les uns et à Terra di Pace près de Noto pour les autres. Pour ces derniers : visite ce matin de l’atelier d’essication de l’Arcolaio à Canicattini Bagni, dans les monts Iblei, puis poursuite jusqu’au canyon de Cavagrande – 350m de dénivelé pour en atteindre le fond, nous nous sommes contentés du panorama  d’en haut ! Un petit tour en bord de mer et visite des merveilles baroques de Noto en compagnie de Beppe en fin d’après-midi.


28 avril 2018

Visite passionnante – en compagnie de notre indispensable et bienveillant Beppe – dans le « paradis » de Fiorella Bonfanti , productrice de citrons et de bien d’autres délices.  Premiers arancini à Modica, puis visite de Ragusa Ibla…  Plusieurs participants.e.s, ému.e.s de tant de bonté et de beauté, en ont décidé illico de rester sur place : les uns d’un coup de tête ont abandonné  leur voiture de location chez Fiorella et un autre a décidé de suivre sans retour une jeune femme très belle sur les marches d’une église baroque de Modica… Vent puissant, ici dans le sud. Pas de nouvelles du groupe du nord. Nous espérons le retrouver demain soir contaminé d’autant d’émotions !


Visite de la bananeraie de Roberto

29 avril 2018

Les égarés nous sont revenus au petit déjeuner : comment auraient-ils pu manquer la visite et le repas chez Roberto!   Arrivée en soirée de l’autre groupe qui a passé la journée sur l’Etna avec Grazia. Repas en commun à Terra di Pace avec Beppe, Adrien et leurs familles : antipasti, pasta alla norma et tacchino… et une fois tout le monde au lit, after mandarinocello avec Giacomo et Beppe pour l’auteur de ces lignes qui n’en écrira donc pas plus aujourd’hui…


30 avril et 1er mai 2018

D’abord visite de Syracuse, toujours aussi belle mais très très pleine de visiteurs en ce lundi de pont, puis transfert en fin d’après-midi chez Paolo à Zafferana Etnea au nord de Catane. Le lendemain, longue et merveilleuse ballade sur les pentes de l’Etna au départ de Piano Provenzana avec pour guide la tout aussi merveilleuse Grazia… À l’horizon nord, nous entrevoyons l’île Stromboli… Tout le monde est au lit plus tôt que d’habitude !


2 mai 2018

Déjà le dernier jour, étrange comme le temps passe vite ici !  Visite matinale chez Mario Cutuli, producteur de citrons, avocats, bananes, mangues, nèfles, haricots, petits pois, courgettes – liste non exhaustive ! – sur un extraordinaire terrain en étages,  mer ionienne en décor de fond.  Après-midi à Catane et retour chez Paolo.. dans un épais brouillard, le temps peut être farceur au pied de l’Etna ! Heureusement nous avions acheté une délicieuse cassata pour le dessert !  Et, pour le dernier diner,  un impromptu échange de photos entre les deux sous-groupes, les uns à Noto, les autres à Zafferana Etnea. Rendez-vous à l’aéroport demain à 10h…


4 mai 2018

En espérant que toutes et tous sont bien rentrés – envol de Catane hier en début d’après-midi -, l’auteur de ces lignes en profite pour 1. faire un peu de lessive 2. attester que la Sicile est bien toujours là quand vous n’y êtes pas 3. essayer de trouver une solution aux problèmes suscités par la grève d’AirFrance le jour du départ du second voyage… Pendant ce temps, la pluie ayant enfin cessé, Paolo en profite pour entamer quelques travaux d’excavation pour implanter un nouveau réseau d’irrigation… Bianca, la chienne de Paolo, pensait à tort que cette tranchée allait lui découvrir quelque vieux os. Déception. Mais la terre découverte est d’une qualité exceptionnelle – on en mangerait presque ! Demain, départ pour Palerme en train !


Voyage 2 du 9 mai au 15 mai 2018


7 mai 2018

Colette et François, participants du second voyage sont déjà en Sicile, arrivés ce soir à Palerme sur un (très) grand navire – La Superba ! – parti de Gênes une vingtaine d’heures plus tôt.  Un nombre impressionnant de véhicules divers en est sorti pendant presqu’une heure, dans un efficace désordre sicilien, dont – liste véridique et non exhaustive ! – :  les pullman et camions de plusieurs équipes cyclistes, quelques véhicules – cow-boy, cannette de soda, … – d’une caravane publicitaire, une vingtaine de Ferrari et Lotus participant à un rassemblement.. et un va-et-vient incessant de tracteurs sortant des remorques de semi (remorques) : nos agrumes voyagent ainsi, mais en sens inverse !


8 mai 2018

Communiqué : « Dans un louable effort de renforcement des coopérations franco-italiennes, la compagnie Alitalia a décidé de s’associer ce mardi 8 au mouvement de grève d’Air France ». Pas de chance 1 : le vol Air France de ce jour pour Catane est annulé – même pour les Givré.e.s. Pas de chance 2 : pas de substitution possible ce jour, car Alitalia elle-même, etc.  Résultat : les participants du second voyage – poverini... – n’arriveront que demain, soit le 9 mai, mais à un horaire plus matinal. Inconvénient : ils devront prendre l’avion très tôt à CDG. Avantage : Air France leur payera l’hôtel ce soir… Beaucoup de temps passé aujourd’hui à changer les dates de location de voiture…


9 mai 2018

Les participant.e.s du second voyage sont enfin arrivé.e.s à Catane!  Pour le groupe du sud : repas du midi (tardif) chez Roberto puis visite avec Abdul du jardin de la biodiversité. Transfert à Terra di Pace. Visite de Noto en soirée avec Beppe.


10 mai 2018

Matinée à Canicattini Bagni : visite de l’atelier d’essication de l’Arcolaio et de la brasserie artisanale adjacente. Après-midi à Modica dans l’atelier de Quetzal où est fabriqué le fameux chocolat : les explications de Marcello nous ont rendus incollables sur la question ! Fin d’après-midi à Ragusa Ibla.


13 mai 2018

.. mais c’est quoi ce manque de nouvelles !  Des éparpillements en sous-groupes de sous-groupe à organiser, un formulaire de commande d’huile à envoyer aux adhérents, etc. Désolé pour l’interruption. En vrac non exhaustif ces derniers jours :  ballade, baignade et coups de soleils dans la réserve de Vendicari, visite de Syracuse, train pour certain, visite chez Anna Musso, productrice de citrons, passage à Libertinia chez Lidia et Alessandro Tusa, producteurs d’huile d’olive, ballade sur l’Etna et saut inattendu ce dimanche à la Fera Bio de Catania, petit marché où étaient présents plusieurs membres des Galline…


14 mai 2018

On a regardé le calendrier plusieurs fois : il ne semble pas y avoir d’erreur, retour demain !  Et AirFrance n’a déposé – cette fois-ci malheureusement pour nous –  aucun mot d’ordre de grève…   Aujourd’hui visite chez Mario Cutulli et – per la cena – échange traditionnel de photos entre les groupes, l’un chez Paolo, l’autre chez Adrien avec Beppe.


17 mai 2018

C’est étrange. En me levant se matin, plus d’Etna dans un ciel pourtant dégagé, pas de ricotta, ni de gâteaux au frigo, pas de citronniers dans le jardin, ni d’orangers… Aiuto ! Beppe, Paolo, Mario, amici miei, dove siete ?  Ah oui, je me souviens, nous sommes rentrés en France le 15 mai au soir. Donc et déjà : juste un accès de nostalgie. Et le dernier billet de ce petit journal au jour le jour …  Aiuto ! Beppe, Paolo, Mario, amici miei, dove siete ? Rispondetemi, rispondetemi…