Alimentation et Covid-19 : Informations

Voir aussi Nouvelles d’Italie et Où faire ses courses ?

Une attention particulière aux informations sur l’alimentation, des liens vers des articles de sites de référence… Attention : les informations sur ce thème sont bien évidemment évolutives !


Un nouveau rapport de l’ANSES (30 mars 2020) : Alimentation, courses, nettoyage : les recommandations de l’Anses : manger un aliment contaminé peut-il nous rendre malade ? comment supprimer le virus sur les fruits et légumes ? etc.


Pourquoi le savon est-il efficace contre le coronavirus ? sur Futura-Sciences (24 mars 2020)


Le site de l’ANSES, Agence Nationale Sanitaire française, publie régulièrement des rapports scientifiques, voir cette page Rôle potentiel des animaux d’élevage et domestiques dans la transmission – Transmission potentielle du virus par les aliments, 11 mars 2020


Un extrait de Grand bien vous fasse, France Inter, 23 mars 2020. Avec Tania Louis, virologue. Permanence du virus sur les surfaces, intérêt du savon, etc.

Extrait de Grand bien vous fasse 23 mars

Faire ses courses par temps de coronavirus (ne pas toucher son visage, rester à distance, etc.), Le Monde, 17 mars 2020


Coronavirus: aujourd’hui, les fake news tuent des gens, Le Soir (B), 18 mars 2020 (« Les messages farfelus, partagés de groupe en groupe d’un simple clic, brouillent les cartes en jouant à la fois sur les codes de l’info classique (en feignant une source crédible, genre « un médecin du CHU dit que… »). Et ceux de la proximité amicale : « Un ami qui connaît quelqu’un qui travaille à tel hôpital » ou « dont la sœur travaille dans l’entourage de Macron » « m’a dit que ». « Partage un max ! » Redoutable. Voire imparable. Si ce n’est via un effort de discipline personnelle qui consiste à ne jamais, jamais, partager une info dont on ne peut vérifier la source. Une rumeur, en somme. Et dans le doute, il reste le médecin traitant.« )


Sur le site de la Confédération Paysanne (4 avril 2020) : Covid-19 : circuits courts et vente directe (gestes barrières, réglementations, etc.) et Covid-19 : mesures de protection pour les paysan.ne.s : solutions hydro-alcooliques et masques (avec des liens pour la fabrication de masques)


De Marie-Christine A. adhérente des Givrés

Depuis un certain temps mon boucher a placardé une affichette disant qu’il accepte les boites venant de la maison pour remplacer tous les papiers de boucherie qui ne se recyclent pas. Depuis ce temps certain je sens la honte me monter au front quand il me tend mes chipolatas dans un papier boucherie avec un air réprobateur et sous la pression familiale …GRETA c’est moi ! J’explore les rayons boites en verre , c’est lourd, je fais mes courses à pied ( je ne suis pas totalement perdue à la cause) et je porte les sacs…avec une épaule droite qui montre des signes d’usure ( liés sans doute à mon lourd passé de sportive intensive : tricot, broderie…) Ah, mon supermarché fait une promo monstre sur les boites en plastique : je les scrute, je traque le PTFE, nickel…bon,  elles viennent d’Espagne mais Arcopal y’a pas. Fière comme bar tabac je me pointe , comme je papote beaucoup avec mon boucher, je commence par oublier de sortir mes boites…HOLA…il me félicite chaleureusement, la rouelle de porc a du mal à rentrer , la carbonade ça va et il manque une boite plus petite pour les biftecks…Je repars comme YAB j’ai sauvé la planète, je crée un léger embouteillage car des gens gentils s’arrêtent en voiture : « montez, vous êtes chargée » … Sauver la planète réclame beaucoup de sacrifices. Je vous passe les réflexions de celle qui fait la vaisselle : faut les laver ces grosses boites ? Et de celui qui range : c’est quoi ces grosses boites, on les met où ? Sauver la planète réclame de l’abnégation.

Folie dans le supermarché, finie la promotion boite…Mais ce samedi , je repars avec mon matériel, pas oublier la dérogation « je vais chercher des chipos ». Je suis toute seule dans la boucherie, je sors mes boites  » ah non, on ne touche plus à rien, on dépose la viande dans les papiers sur le comptoir et c’est vous qui mettez dans votre sac ... » 23 mars 2019