Actualités producteurs


Variété Bacon

20/10/2020 Galline Felici] Dernière minute avant le lancement des commandes pour la livraison de novembre : des avocats de variété Bacon sont disponibles… Le Bacon, plus précoce, a une peau lisse et plus claire, le Haas une peau granuleuse plus sombre – le Bacon est un peu moins gouteux que le Haas. Nous n’aurons sans doute pas d’autres avocats des Galline cette saison (voir ci-dessous – septembre 2020)

Variété Haas

[12/10/2020 Galline Felici] En Sicile la récolte des olives est en cours chez Mandre Rosse…. Quantités sans doute réduites de moitié par rapport à 2019. Comme dit Lidia : c’est comme ça les olives, une année oui, une année non ! L’huile d’olive bio extra-vierge Mandre Rosse bénéficie par ailleurs de la nouvelle appellation IGP Sicile depuis 2019 (cahier des charges plus contraignant). Page en rapport avec ce thème : L’huile d’olive dans tous ses états


[08/10/2020 Galline Felici] Hors les citrons, les premiers agrumes de la saison en Sicile sont les mandarines satsuma à l’écorce verte. Nous n’en commandons malheureusement jamais car notre « saison » commence traditionnellement début novembre, lorsque les satsuma sont terminées…. (Cliquer l’image pour l’agrandir)


[07/10/2020 Galline Felici] Du nouveau en Calabre ! Seules non siciliennes des Galline Felici, Cristiana et Marina Smurra nous fournissent en clémentines en chaque début de saison depuis 2014. Depuis 2019, elles œuvrent avec énergie à développer un petit réseau de producteurs calabrais portant le nom SempliceMentenoi (« simplement nous » pouvant aussi s’entendre comme « avec notre simple intelligence »). La chose n’est pas aisée car les problèmes de mafia locale en Calabre sont nettement plus importants qu’en Sicile. Les Galline Felici ont donc décidé de soutenir le développement de SempliceMenteNoi. Les clémentines que nous recevront en novembre seront issues de ce réseau en devenir. Page en rapport avec ce thème : Biosmurra, les clémentines de Calabre


[septembre 2020] Lors d’une visite programmée chez un producteur d’avocats sociétaire des Galline, Beppe, « l’homme des campagnes » chargé du suivi sur le terrain des producteurs, a constaté « une grave anomalie dans le traitement des mauvaises herbes sur une parcelle non-cultivée de son exploitation ». Ce producteur a présenté sa démission, laquelle – décision difficile à prendre – a été acceptée après un mois de discussions entre sociétaires des Galline. Un parcours de ré-intégration lui a été proposé dans le même temps, occasion pour les Galline de préciser « la différence notable qui existe entre une pratique purement administrative de l’agriculture biologique et notre manière éthique de la pratiquer« . Plus de détails à lire sur le Pigeon Voyageur de septembre des Galline Felici

Note : ce producteur n’est pas un des bénéficiaires de la co-production d’avocats, il s’agit d’un producteur « historique » que nous avions visité en 2014, voir la page Les avocats de Sicile. Page en rapport avec ce thème : Dites-donc, les Givrés, ils sont vraiment bio, vos produits ?