Queztal, l’autre chocolat

On les adore ou on les déteste, ces petites tablettes de chocolat aux grains de sucre croquants, si éloignées en texture de nos bien lisses tablettes françaises ou belges. Produit artisanalement par la coopérative sociale Quetzal, également sociétaire des Galline Felici, cet autre chocolat ne peut que nous intéresser !



Quetzal, l’autre chocolat de Modica

→ Retour à la page Galline Felici

Modica,  ville baroque du sud de la Sicile et capitale du chocolat.  Aujourd’hui – unique en Europe ! –  on y produit encore le chocolat selon un technique très ancienne, apportée au seizième siècle par les envahisseurs espagnols, lesquels l’auraient eux-mêmes empruntée aux aztèques. Ici, le cacao n’est pas séparé du beurre de cacao et il est mélangé à du sucre de canne à très basse température (moins de 40°). Les grains de sucre restent donc perceptibles et l’aspect peut varier d’une tablette à l’autre, travail artisanal oblige.  On lui adjoint parfois des ingrédients typiquement siciliens : piment,  écorces d’oranges, pistaches, manna (sève de frêne)…  Cacao évidemment équo-solidaire et travail artisanal pour favoriser l’emploi local, la vidéo ci-dessous (sous-titrage français) vous présente la coopérative sociale Quetzal , à la fois fidèle à la tradition du chocolat de Modica et autre pour ses choix d’approvisionnement et ses engagements sociaux.