Tous consommateurs, tous producteurs ! Le 21 mai 2017 à Catane en Sicile, onze Groupes d’Achat Solidaires français, dont les Givrés d’Oranges ont signé un contrat de coproduction d’avocats avec les Galline Felici.

La coproduction d’avocats

Vous êtes adhérent.e.s et avez participé à cette coproduction ? Consultez aussi la page Coproduction d’avocats : informations adhérent.e.s

→ Retour à la page Galline Felici


Les Galline ont réalisé en septembre 2017 ce joli petit film qui nous présente les producteurs impliqués dans le coproduction.

Carte des producteurs

Localisation des producteurs engagés dans la coproduction.

Photo de famille après la signature des contrats de coproduction à Catane le 21 mai 2017.

Cette coproduction consiste en un financement de plantation d’avocatiers chez quatre producteurs des Galline Felici, financement sous forme de pré-achat de produits sur une durée de 5 ans.
♦ Compte-rendu trimestriel sur le coproduction d’avocats [mars et août 218]
Rédigé à plusieurs mains par: Michele Russo, Mario Cutuli et enfin Roberto Li Calzi   à lire ici 
♦ Compte-rendu trimestriel sur le coproduction d’avocats [décembre 2017] par Mario Cutuli  à lire ici.
 ♦ La coproduction d’avocats dans la presse italienne [novembre 2017]La (très bonne) revue italienne Altreconomia a publié dans son numéro 198 un article de 4 pages sur la coproduction d’avocats :  « Un accord France Italie pour une filière équitable de production d’avocats » (article original en italien  –  traduction française – on y parle des Givrés!)

 

♦ Les contrats de coproduction ont été signés !   [juin 2017]
C’est à l’occasion de la FestAssemblea des 10 ans des Galline Felici, tenue à Catane en Sicile les 20 et 21 mai 2017, qu’ont été signés par toutes les parties les contrats de coproduction d’avocats. Après un peu plus d’un an de travail et de réunions, les premiers avocatiers sont plantés et les autres le seront à l’automne 2017 ! Compte-rendu de cet événement auquel ont participé des représentants de 4 groupes français (dont Pascale et Patrick pour les Givrés).
Michele Russo des Galline s’est chargé des recherches et des discussions avec les producteurs, ainsi que des relations avec les groupes français durant l’année de préparation de ce projet. Michele nous a fait part du résultat de ce travail qui lui paraît être aujourd’hui tout à fait satisfaisant, au regard des conditions discutées ces derniers mois avec les groupes français (rencontres de Montreuil et de Lyon). Il s’agira de petites implantations (1ha maxi) sur des terrains volcaniques propices à la culture de l’avocat et qui concerneront quatre petits producteurs engagés dans une agriculture biologique intégrée et diversifiée. Michele nous a par ailleurs informés que beaucoup d’implantations initialement prévues au printemps ont dû être reportées à l’automne 2017 en raison d’une vague de chaleur inattendue en Sicile ces dernières semaines, laquelle aurait pu nuire à la bonne reprise des plants.  Voici la liste de ces producteurs.
Paolo à Zafferana Etnea. Terrain volcanique d’environ 1 ha, anciennement arboré, mais ravagé par un incendie.  250 avocatiers y seront plantés à l’automne 2017.
Francesco à Giarre. Terrain volcanique. Polyculture (arbres fruitiers et légumes). 40 avocatiers déjà plantés, 15 autres le seront à l’automne.
Mario à Acireale. Terrain volcanique. Implantation au sein d’un limoneto* existant. 60 avocatiers déjà plantés, 50 autres le seront à l’automne.
Cesare à Acireale. Terrain volcanique. Implantation au sein d’un limoneto* existant. 50 avocatiers déjà plantés, 10 autres le seront à l’automne.  (*) limoneto : plantation de citronniers.
Ces quatre producteurs nous ont présenté leur exploitation, l’avancée des projets d’implantation et nous ont aussi fait part de l’importance de cette rencontre qui les fait « se sentir plus responsables ».
Un focus sur Cesare et Mario qui sont dans des situations agricoles similaires : les avocatiers sont ici plantés « serrés » au milieu de citronniers, soit en occupant des espaces vides, soit en remplacement de citronniers vieillissants, les uns et les autres ensuite taillés au fur et à mesure de leur pousse. Cesare nous a fait part des avantages de cette technique : protection des jeunes avocatiers du vent et des écarts brusques de températures, mais aussi possible synergie positive entre citronniers et avocatiers, constatée chez un voisin pratiquant déjà cette technique.
Michele a ajouté avoir pris contact avec deux autres exploitations agricoles (celle de Cinzia et Diego et celle de Salvo, toutes deux situées dans la même zone géographique). Celles-ci ont déjà procédé à l’implantation d’avocatiers (1ha pour Cinzia et Diego, ½ ha pour Salvo) et n’ont pas besoin, d’un point de vue financier, d’entrer dans les coproductions. Elles sont toutefois intéressées par la démarche et prêtes à confier une part de leur production aux Galline. Michele a évoqué la possibilité de leur proposer une forme de préachat pour « sécuriser » les approvisionnements. Il nous a dit qu’ainsi et au total une production d’environ 3ha d’avocatiers serait assurée , ce qui correspond actuellement aux demandes d’achat des groupes français.
La liste des 11 groupes français engagés dans cette coproduction:

Court Jus (05),  Désalter’native (05),  Court Circuit Ubayen (04), Sens pressé (05), Court Circuit 05 (05), Juste un zeste (05), Tutti Frutti (69), Corto (75), Givrés d’Oranges (59) ,  A la source (38), Couper court (38).