Entre ces deux oranges, il y a une différence et elle se voit. Ce n’est pas seulement une question de qualité ou de prix. C’est la différence entre se sentir seul dans la jungle et se sentir membre d’un réseau, libéré d’un jeu économique qui ne vise que le profit maximum.

Comment se décompose le prix d’une orange, selon qu’elle vienne des réseaux d’économie solidaire ou de la filière traditionnelle ?

(Document issu du site Sbarchinpiazza, adapté et traduit par nos soins ; mise à jour septembre 2014 ; merci à H.L. pour le travail graphique)
[→ Télécharger le document ci-dessous au format pdf HQ : Petite histoire de deux oranges (italiennes)]

Petite histoire de 2 oranges ( italiennes )